Cher Patrick, 
Je viens de lire du Sang dans les Cévennes.
Non seulement le titre est astucieux, mais le livre est formidable.
Sans doute le meilleur, à mon gré, des Trinacriens que j'ai lus.
J'ai le sentiment que votre écriture, surtout, s'est haussée d'un ton, alors
qu'elle était déjà alerte et riche. Quand on connaît notre métier,
on devine beaucoup de travail derrière cette facilité de style
et une exigence permanente. Les jeux sur les mots sont souvent empreints de
poésie et la fougueuse sagesse sicilienne tombe toujours à pic. Bravo.
Vous êtes un grand.
Bien à vous.
Patrice Dard